Cours suspendus aux universités par manquement aux procédures d’enregistrement

Cours suspendus aux universités par manquement aux procédures d'enregistrement

Le Ministère de l’Education (MINEDUC) a procédé à la suspension des dizaines des cours dans trois universités en raison de manquement de procédures d’enregistrement.

Les universités concernées actuellement sont Mont Kenya University-Kigali Campus, Mahatma Gandhi University, Université Catholique du Rwanda (Save, Kabgayi) et l’INES.

Les fonctionnaires du ministère de l’éducation s’inquiètent des conséquences de ces programmes frauduleux. Les écoles peuvent inscrire les étudiants qui ne sont pas admissibles. Comme résultat, la production des faux diplômés sur le marché du travail.

Le Gouvernement du Rwanda mène alors des opérations pour arrêter les programmes et les modes de fonctionnement des universités accréditées illégalement.

Innocent Mugisha, Directeur Exécutif du Haut Conseil de l’Education a révélé les raisons de ces suspensions. Il s’agit notamment du respect des procédures établies pour enregistrer une école ou un programme. « Lorsque vous enregistrez un programme sans l’autorisation du MINEDUC, il vous coûte trois fois plus cher que lorsque pour respecter les lois ».

« L’accréditation prend trois mois dans les procédures normales, mais quand les lois sont violées pour l’enregistrement d’une université ou une école, le ministère ferme ces établissements et les propriétaires sont poursuivis », a ajouté Mugisha.

La demande d’enregistrement d’une Université ou école est déposée au Conseil Education, qui évalue les détails techniques et recommande l’école au ministère de l’Education.

Lorsque le ministre reçoit une application, le ministère transmet le dossier au Cabinet qui approuve l’établissement avec ses programmes. Et l’enregistrement d’un nouveau programme au sein d’un campus nécessite une autorisation du ministère de l’éducation.

Ainsi, un avertissement va à la communauté d’être prudent contre ces pratiques frauduleuses dans les universités et établissements d’enseignement supérieur.

Selon le Ministère, les Universités accréditées, leurs campus et des programmes ont été publiés sur leur site web. Toute personne enregistrant sur un autre programme / autre université que ceux qui sont accrédités, sera à ses propres risques.

Les étudiants ont été mis en garde contre l’inscription dans les institutions régionales, car ils ne coûtent pas cher. Certains de ces établissements sont non-accrédité. Après l’obtention du diplôme, les étudiants y retournent mais leurs degrés sont rejetés.

Leave a Reply